Projets et réalités

Textes complets

Projet d’établissement 2018-2019
Règlement des études 2018-2019 Règlement d’ordre intérieur 2018-2019

Quelques mots à propos de nos projets…

Dans un vaste cadre arboré, le centre scolaire du Sacré-Cœur de Jette est un établissement d’enseignement général à taille humaine.

Il accueille plus ou moins 850 élèves de 12 à 18 ans à qui il donne une formation exigeante et une éducation au respect des règles et au respect de la personne.

Cette formation repose aussi sur des activités extérieures de tous types : visites, voyages, retraites, journées sportives, activités de solidarité…

Elle s’acquiert également grâce à des contacts fréquents entre le jeune, sa famille et notre équipe éducative dont la grande disponibilité assure une réelle qualité communicationnelle.

 

Quelques mots à propos de nos valeurs…

Le centre scolaire du Sacré-Cœur de Jette a été créé par la congrégation des religieuses du Sacré-Cœur.

Cela donne une coloration particulière à l’éducation qu’on y donne.

Cette éducation insiste sur :
– la richesse personnelle de chaque élève ;
– la formation solide afin d’assumer des responsabilités ;
– les valeurs chrétiennes porteuses d’engagement : l’accueil, la tolérance, la solidarité et la justice.

Eduquer ne sera donc pas qu’enseigner.

Il s’agira pour l’élève d’acquérir des valeurs positives, d’apprendre à choisir, de développer son sens critique et son autonomie et de devenir apte à vivre l’évolution du monde.

L’école est le lieu où l’on travaille de façon régulière et soutenue avec l’appui des parents et des enseignants.

Les options sont équilibrées et préparent à toutes les formes d’études universitaires et supérieures.

Un maximum d’informations sont communiquées afin d’éclairer les voies d’un travail fructueux.

 

Le travail, voie de la réussite

Si le travail, tant en classe qu’à domicile, constitue la voie essentielle de la réussite, il importe qu’il soit régulièrement pris en compte.

Le règlement des études détermine par excellence les façons d’évaluer ce travail.

A l’école, la plupart des productions des élèves amènent une réaction qui peut être chiffrée ou appréciée sur le plan qualitatif.

Au premier degré, les travaux des élèves sont rassemblés dans leur dossier d’apprentissage. En 1C, pour les branches de moins de 3 heures et pour le cours de néerlandais les élèves sont évalués par leur travail journalier et lors d’une session d’examens organisée en juin. Le travail journalier et les résultats obtenus aux examens comptent chacun pour 50% dans l’évaluation globale de l’année. Le travail journalier du premier et le travail journalier du second semestre ont la même importance.
Dans les autres disciplines, deux sessions d’examens sont organisées en décembre et en juin. Celle de juin aura le double du poids de celle de Noël. Pour chaque session, une cote globale est établie par matière : la proportion du travail journalier est de 25 % et celle des examens, de 75%. Dans certaines disciplines, les examens ou des parties d’examen ont lieu hors session. Tous les résultats sont exprimés en pour-cent.

En deuxième année et aux deuxième et troisième degrés, le travail journalier intervient pour 25% dans le résultat final où les examens comptent pour 75%. Deux sessions d’examens sont organisées, à Noël et en juin. Les résultats des deuxième et troisième trimestres valent le double de ceux du premier.

Au troisième degré, dans certaines matières, un travail de fin d’études, avec défense orale, exige de nos étudiants des compétences identiques à celles du supérieur.

Les résultats au travail journalier apparaissent sur 100, pour tous les degrés, dans les quatre bulletins qui jalonnent l’année scolaire.

En cas d’échec dans l’une ou l’autre branches, des épreuves de rattrapage sont possibles.

Des examen de passage – qui conditionnent la réussite de l’élève – existent à partir de la quatrième.

En cas de difficulté, des remédiations existent sous forme de cours. Les professeurs proposent volontiers des exercices supplémentaires aux élèves demandeurs.

Le conseil de classe analyse, gère et communique les résultats des élèves via le bulletin ou un courrier adapté.

La direction, les professeurs et les éducateurs comptent sur un partenariat avec le jeune et sa famille dans la gestion du cursus scolaire de l’élève et y répondent, avec le P.M.S., par une très grande disponibilité.

Les contacts organisés sont fréquents tout au long de l’année et l’équipe éducative met un point d’honneur à répondre à toute sollicitation à propos du jeune.